La nature humaine (masque M'bunda) émerge masquée du fond de la scène, s'avance très lentement, comme hésitante, semble se parler à elle-même.

(Situation de la nature humaine: la nature humaine les agace un peu, et ils ne tiennent pas à se faire des amis)

Acte dédié au coeur humain, Scène 1 : monologue de la nature humaine (se méprenant, de vastes yeux en amandes)

On n'avoue pas qu'on ne connaît pas la sonate d'Alexandre Dumas
On n'a pas le droit de ne pas la connaître
En réalité nous prenions un certain plaisir à ce jeu
Étant encore rapprochés de l'âge où on croit qu'on crée ce qu'on nomme
Il eût été difficile de ne pas comprendre qu'il était en train de mourir de chagrin
Et de supposer qu'il ne se rendait pas compte des propos qui couraient
La personne humaine est déjà tout changé de la maladie de sa femme
La nature humaine m'a fait observer que s'il ne mangeait pas de pain rouge il ne fallait pas en dégoûter les autres
Puis
Le temps se passant
Lorsque l'identité fut plus grande
La compréhension humaine
Malgré qu'on en dt
La prit officiellement chez elle en apprentissage
Chaque nature humaine a ses secrets
La nature humaine le sait bien
J'en suis sûre
La tendresse humaine avait disparu, comme on disparaît quand on veut réellement disparaître, ce n'étant pas disparaître que de laisser derrière soi une chose quelconque, grosse comme rien, dont les autres peuvent s'emparer pour expliquer qu'on a disparu
En définitive elle a fait preuve d'une sécheresse d'âme assez consternante

(non monsieur,ses parents ne me permettent pas d'aller au théâtre)