smoking_mirror

Le cœur humain entre en scène avec son masque aztèque de mort. Il tient dans la main droite un masque de guerrier et dans la gauche un masque de soleil. Il avance très lentement comme pour se cacher et chuchote à lma limite de l'audible mais, par moments, sa voix est reprise dans les haut-parleurs par une voix de synthèse qu'il écoute comme si c'était un écho. Jeu entre les deux voix alors que la lumière monte jusqu'à l'éblouissement (on pourrait même envoyer un projecteur dans les yeux des spectateurs au moment où le cœur humain se retire comme s'il se dissolvait dans la lumière.

Argument:  la nuit arrive. Le cœur humain qui déteste prêter ses livres ne répond rien.

Scène 20 : sermon du cœur humain. Paysage : la pénombre vient. Situation : attirante, de grands yeux 

Il  démolit sa cassine pour en venir à bout
Dit le cœur humain
Quand sur le chemin du retour j'avais aperçu sur la gauche une ferme
Assez distante de deux autres qui étaient au contraire très rapprochées
Et à partir de laquelle
Pour entrer dans Cazeres sur Garonne
Il n'y avait plus qu'à prendre une allée de chênes bordée d'un côté de prés appartenant chacun à un petit clos et plantés à intervalles égaux de pommiers qui y portaient
Quand ils étaient éclairés par le soleil couchant
Le dessin japonais de leurs ombres
Brusquement mon cœur se mettait à battre
Je savais qu'avant une demi-heure nous serions rentrés
Et que
Comme c'est de règle les jours où nous étions allés du côté de Cazeres sur Garonne et où le dîner était servi plus tard
On m'enverrait me coucher sitôt ma soupe prise
De sorte que ma mère
Retenue à table comme s'il y avait du monde à dîner
Ne monterait pas me dire bonsoir dans mon lit
Mon enfance fut assez problématique pour la rendre intéressante mais pas assez pour inquiéter
À c't'heure
Continua-t-il
Rampant à terre
Il fait trop noir
C'est le grand salon de réception
Et
Comme je ne reçois pas
Je n'en parle que pour mémoire
Comment vous portez-vous
Ce matin
Cœur humain pencha la tête en avant et prêta l'oreille
Chaque fois tout est réinventé
Le cœur humain est une série de scènes qui se déroulent dans des décors variés
Et…

Né brusquement, et sans que j'eusse eu le temps de le rapporter exactement à sa cause, au milieu de pensées très différentes, le plaisir dont il était accompagné ne me semblait qu'un degré supérieur de celui qu'elles me donnaient (l'obscurité progresse).