Chamane_Ma_Betisek

Quelqu'un entre avec un masque de chamane Ma'Betisek, il semble très agité, presque en proie à des visions, comme s'il allait entrer en transes, il débite son texte par fragments, très hachés, presque sur un rythme de rap. Il a l'esprit troublé, chasse des fantômes ou des esprits. La musique est très agressive, très rythmée.

(Situation quelqu'un: mon neveu, sans lui dire mon nom, ni me dire le sien, sans doute parce que, depuis les difficultés qu'il avait eues avec mon grand-père…)


Acte dédié à la nature humaine, Scène 5 : monologue de quelqu'un (dévastatrice, trouble)

On aperçoit tout en bas Wichita Falls
Avec ses remparts trempant dans l'eau
Ses quatre tours à mâchicoulis de grès rouge dressées au milieu des platanes du Cours
Sa ceinture d'anciens couvents devenus des habitations bourgeoises
L'horizon scruté restait désert, la nuit tombait, c'était sans espoir que mon attention s'attachait, comme pour aspirer les créatures qu'ils pouvaient receler, à ce sol stérile, à cette terre épuisée
Une soirée quelqu'un alla au bal d'identité avec le personnage
Madame est pire que les rayons X, qu'on a fait venir pour madame Z… et qui voient ce que vous avez dans le cœur; elle disparaissait, confuse qu'on s'occupât d'elle, peut-être pour qu'on ne la vît pas pleurer
Paul Arène s'alita enfin pour ne plus se relever
C'est pour ça nous disons comme cela
C'est que nous ne sommes plus dans cette maison de paix et d'amitié où la pauvre orpheline fut si heureuse
Ils n'étaient jeunes ni l'un ni l'autre
Mais néanmoins parfaitement beaux
L'instinct humain renfermait un être auquel le Français pouvait parler
Et dont la férocité s'était adoucie pour lui
Sans qu'il s'expliquât les raisons de cette incroyable amitié
Tendresse humaine se tut, preuve que quelqu'un avait deviné juste
Au Palais-Egalité