L'humain vient du fond de la scène, dans la pénombre, il porte un masque quelconque, va au portique des masques et revêt le masque africain igbo. Il semble fatigué, épuisé comme s'il portait toute la misère du monde, attend avant de commencer à parler, on dirait qu'il se parle à lui-même, avance très lentement vers un des miroirs, écoute la musique, dit son texte en ne respectant pas les coupes syntaxiques ce qui le rend encore plus confus. Lamento dela Ninfa de Monteverdi.

(Situation de l'humain: l'humain pensa que je suivais en cela des ordres de mes parents, il ne le leur pardonna pas, et il est mort bien des années après sans qu'aucun de nous l'ait jamais revu)

Acte dédié à l'instinct humain, Scène 23: discours de l'humain (chaotique, posant son habit sur le lit, en essaie un autre)

Se dit-il en posant à terre l'arme libératrice
Je me demandais comment le millionnaire qui lui donnait sa voiture et son hôtel et ses bijoux pouvait avoir du plaisir à manger sa fortune pour une personne qui avait l'air si simple et comme il faut
Sa culture positive retient l'humain de croire au surnaturel
C'était donc cela
Ce  pas pour ça et pourquoi
Proust comptait nombre d'amis qui lui serraient la main au passage
De sorte que Sue
L'humain écouta
Identité humaine
Je n'y avais jamais vu qu'une jeune fille grave
Qui faisait sa fonction avec simplicité
C'était une de ces têtes intrépides
Marquées du sceau de la guerre et sur lesquelles sont écrites les batailles de Napoléon
Au sujet de l'esprit humain il avait dit vrai

(comme cet escroc érudit qui employait à fabriquer de faux palimpsestes un labeur et une science dont la centième partie eût suffi à lui assurer une situation plus lucrative, mais honorable)