29 septembre 2012

Scène 17

Deux personnages androgynes : l'instinct humain et l'âme, l'âme n'est visible que dans un miroir, l'instinct humain rôde dans une pénombre enfumée. Sur un écran, dans un ordre aléatoire, défilent, flous, lointains, des visages d'écrivains. La voix de l'instinct humain est très lente avec des effets d'écho. L'introduction provient d'une voix off. (Situation de l'instinct humain: mon corps, gardien fidèle d'un passé que mon esprit n'aurait jamais dû oublier, me rappelait la flamme de la veilleuse , la cheminée, dans ma chambre à... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 septembre 2012

Scène 24

L'identité humain et le cœur humain sont assis face à face dans une atmopshère obscure, l'identité humaine s'adresse au cœur humain. (Situation de l'identité: l'identité s'amusait infiniment chaque fois qu'elle prenait le coeur humain en flagrant délit du péché qu'il n'avouait pas, qu'il continuait à appeler le péché sans rémission, le snobisme) Acte dédié à l'identité, Scène 24 : monologue de l'identité (Un court temps où ils se prennent dans les bras, avec de grands yeux brûlés) Et ce fut À douze ans Son premier mensonge d'amour... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,