07 octobre 2012

Scène 7

L'humain entre en scène de dos, mal éclairé, il se met devant le portique des masques, hédite entre deux ou trois avant de choisir celui de l'humain. Il porte une serviette rouge vif qu'il tend au public avant d'en extraire le texte qu'il va lire lentement, hésitant, comme s'il disait quelque chose de très important, insistant bien sur chaque mot tout en marchant en rond sur la scène. (Situation de l'humain: n'importe, le dimanche il y a toujours des sociétés qui viennent pour admirer la beauté du panorama et qui s'en retournent... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 octobre 2012

Scène 19

L'idéal serait que le texte de présentation de chaque scène soit projeté sur un écran ou lu par une voix de synthèse avant que la scène ne commence. L'esprit humain émerge de dos du fond de la scène obscure et va mettre son masque (visage blanc), dès qu'il l'a mis il se retourne brusquement, regarde longuement le public en silence au point que l'on se damnde s'il va dire quelque chose. Enfin il se décide, s'assied sur une chaise et parle comme si c'était un monologue intérieur, une pensée en construction. À lla fin la lumière... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 octobre 2012

Scène 7

L'instinct humain marche de long en large sur la scène (de gauche à droite il semble sûr de lui, de droite à gauche il semble inquiet, méfiant). il porte le masque japonais grimaçant de l'instinct humain, déclame, très lentement, solennel. Argument:  le soleil s'approche du clocher de l'indispensable église. L'instinct humain ne voulait pas troubler leur plaisir mais regardait ma grand'mère en fredonnant. Scène 7 : récit de l'instinct humain. Paysage : le soleil s'approch du clocher. Situation : des yeux qui semblent ne rien... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 octobre 2012

Scène 11

L'humain, comme tous les personnages, est vêtu de noir, seul le masque change (à vue: un panneau porte tous les masques et l'acteur en choisit un en entrant sur scène, c'est pour cela qu'un seul acteur suffit pour toutes les scènes), son masque est un masque africain. Il claudique, s'allonge sur la scène, retire son masque et lui parle. L'argument provient d'une voix off de femme. Argument: le jour où personne humaine s'est mariée. L'humain : « qu'est-ce que l'on me disait qu'il y a un artiste qui a installé son chevalet... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2012

Scène 1

L'être est un homme fort, imposant, à la voix forte, il vient au devant de la scène et vient raconter une histoire au public comme si ce qu'il disait était une évidence pour tous, il emporte avec lui une chaise et s'assied. Masque d'oiseau. (Situation de l'être : l'être resta cette nuit-là dans sa chambre) Acte dédié à la personne humaine, Scène 1 : discours de l'être (des yeux violents, avertis) Non pas en fait en sorte que La femme si c'en était une ne se contenta pas de ce triomphe Car vous le savez Vous Si je suis une de ces... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 octobre 2012

Scène 19

L'esprit humain est un personnage tout vêtu de noir et portant le masque blanc des anonymous. Ici il est de dos sur scène semblant s'adresser à quelqu'un qui serait dans le fond noir de la scène. Lui-même est à peine éclairé et parle très doucement, à la limite de l'audible, comme en confidence. Sur le dernier mot, il se retourne et désigne quelqu'un dans la salle sans qu'il soit vraiment possible de savoir qui. (Situation de l'esprit humain: néanmoins un peu ému de cette nouvelle, il voulait en avoir le cœur net; l'esprit humain... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2012

Scène 11

L'esprit humain, masque de l'esprit humain, tient dans sa main droite un buste de Barbey d'Aurevilly, dans la gauche un de Dumas. Ils s'adresse à eux. Comme dans la plupart des cas, la scène est obscure, seul l'esprit humain est éclairé de façon très directionnelle. Il parle très lentement et s'échauffe peu à peu. Sur la dernière réplique, il crie. (Situation de l'esprit humain: esprit humain s'extasiait déjà sur l’ignorance, mais Barbey d'Aurevilly, chez qui le nom de Dumas - un littérateur - avait empêché l'anesthésie complète des... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,