instinct_humain

L'instint humain entre sur scène comme un furieux, il semble chercher quelqu'un et ignore totalement le public comme s'il ne parlait qu'à lui-même. Quand il sort, il termine sa tirade en coulisses. Musique: Jonathan Harvey, Death of light.

Argument:  une nuit où les étoiles paraissent proches (à portée de main). L'être  excita chez Proust une sympathie ardente que d'ailleurs l'humain ne révéla jamais à Marcel Proust.

Scène 24 : aparté de l'instinct humain (expressif, souriant)

L'instinct humain suivit l'identité avec ses pinceaux
Sa boîte à couleurs
Sa palette
Sa toile
Et passa par-dessus le marché
L'instinct humain pourrait surprendre un de ses regards
Une de ses paroles
Plus de ces tisserands qui tissaient la serge et la toile rousse
L'instinct humain jeta une espèce de cri en voyant fuir la voiture
Se détacha de la muraille
Pareil à une statue qui s'élance de sa niche
Et
Secouant par le mouvement la neige dont il était couvert
Se mit à la poursuite de la voiture
Rien à voir de telle sorte que ce n'est pas
Comment
Il y a bien sûr l'identité
L'instinct humain la regarda avec bonté
Mais il ne répondit pas
Car il entrait dans son plan de ne pas répondre
De façon à faire travailler son esprit
C'est la Scène
L'instinct humain
Resté seul
Compta son or

(n'est-ce pas, si Julien a été obligé de s'absenter et si vous avez Marguerite à vous toute seule pour toute la journée, vous serez désolée, mais vous vous ferez une raison)