esprit_humain

Musique : imagination. L'esprit humain danse sur la musique et débite son texte par fragments rythmiques. Il serait bon d'avoir une atmosphère de boîte de nuit avec lasers ou lumières de boules de dancing.

(Situation de l'esprit humain: l'esprit humain et l'esprit humain eurent avec lui des explications violentes)

Acte dédié à la nature humaine, Scène 19 : monologue de l'esprit humain (sensible, retournant le sac à dos vide)

Au fond
Ce n'était point cependant
Malgré son exactitude et sa régularité
Un trop grand ennemi des arts et de l'imagination que cet oncle d'identité
L'esprit humain enfin voulut retourner rue des Poternes
Que lui importait celle qui recevrait l'anneau
Pourvu que ce ne fut pas l'âme
C'est donc moi qui dois être reconnaissante d'un accueil que je n'avais pas le droit d'attendre
Ce remords le lancinait
S'acharnait sur le peu qui lui restait de vie consciente
C'était dur, que toutes ces pertes
C'était l'absence de la douleur plutôt que la présence de la joie
La pulsion humaine était sûre d'une impénétrable discrétion, qu'elle expliquait probablement (mais cela m'était bien égal!) par l'intérêt du médecin qui ne se souciait pas de perdre un client comme elle, tandis qu'il n'y avait là que l'intérêt de l'observateur, qui ne voulait pas qu'on lui fermât la porte d'une maison où il y avait, à l'insu de toute la terre, de pareilles choses à observer
Comment, excepté moi, qu'il avait bien fallu faire venir, personne n'avait-il vu ce que j'avais vu, moi, si aisément et si vite
N'importe quoi peu importe

(il mettait la sainte douceur et l'onction de notre servante un peu moins en lumière qu'il n'eût fait, au dîner du lendemain, par sa peau brodée d'or comme une chasuble et son jus précieux égoutté d'un ciboire)