04 novembre 2012

Scène 3

L'esprit humain entre comme un fou sur scène et mime toutes les actions évoquées dans la scène. Son débit est rapide, haché, pércipité, il semble en proie à une vive excitation. À la fin, il regarde autour de lui comme pour voir s'il était surveillé puis s'enfuit en courant. Une musique rythmique souligne tout cela. (Situation de l'esprit humain: dans les courses qu'on avait à faire derrière l'église, là où on ne la voyait pas, tout semblait ordonné par rapport au clocher surgi ici ou là entre les maisons, peut-être plus émouvant... [Lire la suite]

20 octobre 2012

Scène 30

Un projecteur va chercher l'esprit humain masqué (alors que le même masque blanc est encore sur le portique des masques) assis sur un plian devant un miroir comme s'il se regardait. Il commence son texte en dégustant chaque mot, puis se lève et disparaît en coulisse en continuant à parler. Il revient avec une serviette blanche autour du cou, s'avance vers les spectateurs et s'essuie soigneusement le visage. La lumière disparaissant l'efface lentement. Argument: une lave de lumière déborde les bâtiments. Ne pouvant émettre ces... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 octobre 2012

Scène 19

L'idéal serait que le texte de présentation de chaque scène soit projeté sur un écran ou lu par une voix de synthèse avant que la scène ne commence. L'esprit humain émerge de dos du fond de la scène obscure et va mettre son masque (visage blanc), dès qu'il l'a mis il se retourne brusquement, regarde longuement le public en silence au point que l'on se damnde s'il va dire quelque chose. Enfin il se décide, s'assied sur une chaise et parle comme si c'était un monologue intérieur, une pensée en construction. À lla fin la lumière... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2012

Scène 11

L'esprit humain, masque de l'esprit humain, tient dans sa main droite un buste de Barbey d'Aurevilly, dans la gauche un de Dumas. Ils s'adresse à eux. Comme dans la plupart des cas, la scène est obscure, seul l'esprit humain est éclairé de façon très directionnelle. Il parle très lentement et s'échauffe peu à peu. Sur la dernière réplique, il crie. (Situation de l'esprit humain: esprit humain s'extasiait déjà sur l’ignorance, mais Barbey d'Aurevilly, chez qui le nom de Dumas - un littérateur - avait empêché l'anesthésie complète des... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,