18 avril 2013

Scène 21

Untel semble une personnalité double, tantôt il parle comme s'il s'adressait au public, tantôt comme s'il ne s'adressait qu'à lui-même, il se sert des miroirs comme de surfaces d'apparitions de ces divers personnages, il est un et multiple. Quand la lumière arrive, il est déjà sur scène où il se dépalce lentement sur "Un grand sommeil noir" d'Edgar Varèse (version pour orchestre) (Situation: mes parents m'ayant dit que quand j'irais pour la première fois au théâtre j'aurais à choisir entre deux pièces, cherchant à approfondir... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 octobre 2012

Scène 16

La pièce n'évolue pas en fonction des sentiments, mais des états d'être réduits à la gestuelle la plus simple. La mise en scène est très sobre, à gauche du plateau (toujours plus ou moins éclairé), le portique des masques où vont se servir les personnages. Sur la scène, dispoés commé aléatoirement, des miroirs en pied éclairés ou non suivant les évolutions des personnages. Dans l'idéal, ces miroirs constitueraient un labyrinthe éclairé de coups de projecteurs où le personnage apparaît, parfois comme un spectre. Dans cette scène, le... [Lire la suite]