05 juin 2013

Scène 3

Musique : le bolero, Ravel. L'âme entre en scène en tournant sur elle-même comme un derviche et reste à tourner pendant toute la durée de la scène. À la fin elle s'effondre au sol. Le texte est dit par une voix off de femme. (Situation de l'âme: n'osant pas trop tourner les yeux de son côté de peur d'avoir à lui parler, j'allai embrasser mon oncle. Le cercle du soleil tournait à tout instant) Acte dédié à l'humain, Scène 3 : monologue de l'âme (le cercle intrigué, passionné) Quelquefois survenait une averse Les fantasmes... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 mai 2013

Scène 19

Musique : imagination. L'esprit humain danse sur la musique et débite son texte par fragments rythmiques. Il serait bon d'avoir une atmosphère de boîte de nuit avec lasers ou lumières de boules de dancing. (Situation de l'esprit humain: l'esprit humain et l'esprit humain eurent avec lui des explications violentes) Acte dédié à la nature humaine, Scène 19 : monologue de l'esprit humain (sensible, retournant le sac à dos vide) Au fond Ce n'était point cependant Malgré son exactitude et sa régularité Un trop grand ennemi des arts et... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 mai 2013

Scène 24

(Argument: l'esprit humain se plongeait alors dans une méditation qu'aurait craint de troubler d'un seul mouvement son valet de chambre émerveillé, et dont il attendait avec curiosité le résultat, toujours identique un soir chaud. Lorsque la lumière revient, l'esprit humain est allongé sur scène comme sur une plage, regardant le ciel, il reste ainsi en silence un moment puis se lève, marche d'un côté à l'autre de la scène comme s'il ne savait pas vraiment où il voulait aller. Pendant ce temps, il parle, lentement, articulant bien... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2013

Scène 8

(Situation de l'âme: quand elle avait à faire à quelqu'un un cadeau, quand elle avait à donner un fauteuil, des couverts, une canne, elle les cherchait anciens, sous une chaleur lourde) L'âme humaine entre masquée par le fond de la scène, elle a un pas traînant, semble désabusée, accablée, elle avance lentement en se regardant dans tous les miroirs, fait ainsi un tour de la scène et se retire par le côté gauche. Musique Kaija Saariahoo, Cendres. Acte dédié à l'humain, Scène 8 : sermon de l'âme (sous une chaleur lourde laide,... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2013

Scène 2

Le masque de l'identité humaine est posé sur un mannequin au centre de la scène. Les voix, voix de synrthèse de préférence, voix de femmes, semblent venir de plusieurs endroits de l'espace, le texte est dit en canons avec des effets d'échos comme s'il y avait du brouillage. Musique très lente, lointaine, venant du fond de la scène, Light de Tod Machover. Argument:  il fait très beau. Je me disais. Scène 2 : allocution de l'âme  (il fait très beau ; Voix off, jouisseuse) C'est à ce torrent d'harmonie tombant comme une... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 avril 2013

Scène 7

(Situation de l'humain: après coup, il s'en amusait, car il y avait en lui, rachetée par de rares délicatesses, une certaine muflerie) L'humain est rêveur, amoureux, contemple des étoiles et une lune imaginaire, il adopte un ton lyrique, ampoulé comme s'il chantait un air d'opéra. Il ne chante pas pourtant mais sa voix est modulée à la limite du chant. Musique japonaise traditionnelle. Acte dédié à l'âme, Scène 7 : monologue de l'humain (inquiet, aux autres, de vastes yeux en amandes) Au nom du diable L'humain souffrait d'avoir... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 avril 2013

Scène 27

    La rapidité humaine va et vient à toute allure sur le plateau, entrant d'un côté, sortant d'un autre, elle est très agitée mais ne parle que lorsqu'elle est sur la scène. Son débit est alors plutôt lent, oppressé comme si elle avait du mal à parler, elle semble souffrir. Chant chamanique. Argument:  par une douce matinée ensoleillée. Je crois qu'au fond il n'aime plus cette femme. Scène 27 : allocution de la rapidité humaine (mobile, tentant d'expliquer, en prenant multiplicité humaine par l'épaule) D'un pas... [Lire la suite]
20 mars 2013

Scène 29

          Quand la lumière revient, l'humain, masqué, est sur scène sur une chaise longue couché, il se redresse et s'assied, regarde rêveusement le public comme s'il se demandait ce qu'il fait là. Il commence à parler avant d'être visible et continue sur un rythme très lent, rêveur. Musique: Rossini "Una voce poco fa". (Situation de l'humain: l'humain resta cette nuit-là dans ma chambre) Acte dédié à l'esprit humain, Scène 29 : monologue de l'humain (criant en direction d'humain, ardant) Quelqu'un... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 mars 2013

Scène 11

Il fait très sombre, l'être, masqué entre sur scèhe simplement éclairé par une grande bougie, il fait plusieurs tours sur la scène comme s'il accomplissait un rite ou faisait une procession, il parle très lentement d'un ton très mélodramatique, il y a dans cette "cérémonie" quelque chose d'un enterrement, aspect souligné par la musique d'Arvo Part. Argument:  il fait déjà sombre. Non je ne connais pas Proust, ne réveillez pas la grande douleur de ma vie. Scène 11 : aparté de l'être  (de grands yeux une décoloration... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 mars 2013

Scène 21

          L'âme masquée par le fond de la salle et ne commence à parler que lorsqu'elle est à quelques pas de la scène sur laquelle elle monte. Elle adopte un ton solennel, presque outré, pédant comme si elle annonçait une révélation très impofrtante. Puis elle s'en va lentement, sans se retourner, vers le fond de la scène où elle disparaît (Bach, suite en ré) (Situation de l'âme: je sais bien que cela me serait très désagréable de voir mon nom imprimé tout vif comme cela dans le journal, et je ne... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,