16 mars 2013

Scène 15

(Situation de l'esprit humain: néanmoins un peu émue de cette nouvelle, elle voulait en avoir le cœur net, l'esprit humain est mandé pendant que des éclairs zébrent l'horizon vide) L'esprit humain traverse deux ou trois fois, toujours de gauche à droite, à toute allure la scène sans rien dire. Il ne parle que durant son passage en coulisses, criant son texte comme s'il était furieux et injuriait quelqu'un. Musique, les premières mesures de la symphonie n° 5 de Beethoven. Acte dédié à la dépendance humaine, Scène 15 : monologue de... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 décembre 2012

Scène 15

(Situation de la nature humaine: cet amour pour une phrase musicale sembla un instant devoir amorcer chez la nature humaine la possibilité d'une sorte de rajeunissement) Fonctionne comme un pastiche, c'est un texte ironique, la nature humaine se moque d'elle-même. Elle va d'un miroir à l'autre d'une démarche très affectée, presque ridicule, très maniérée; elle semble un peu folle (à tous les sens du terme). La musique (musique arabe populaire) joue avec les paroles de la nature humaine. Acte dédié au mordillement humain, Scène 15:... [Lire la suite]
06 décembre 2012

Scène 15

Le mal humain entre sur scène comme s'il était accompagné d'autres personnages avec lesquels il discuterait aimablement, aussi multiplie-t-il les gestes de courtoisie, feignant de s'incliner devant quelqu'un ou de lui laisser le passage puis il va se planter devant un miroir et discute avec lui-même. Musique, Shönberg, un des Sechs Kleine Klavierstücke. (Situation de l'égorgement humain: non monsieur,ses parents ne lui permettent pas d'aller au théâtre, le temps est de circonstance) Acte dédié au coeur humain, Scène 15 : monologue... [Lire la suite]
27 novembre 2012

Scène 15

(Situation de l'humain: l'humain, il est vrai, prétendait que chaque fois que je me liais avec un de mes camarades plus qu'avec les autres et que je l'amenais chez nous, c'était toujours un juif, ce qui ne lui eût pas déplu en principe - même son a«ni humain était d'origine juive - s'il n'avait trouvé que ce n'était pas d'habitude parmi les meilleurs que je le choisissais) L'humain semble ivre, il hocquète, hésite, prend son temps, titube, se tient la tête, etc. Quand la scène s'éclaire, il est sur scène, avachi, se relève... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,