11 novembre 2013

Scène 21

Le bonheur humain est d'abord allongé sur la scène, dos au public. Il se lève difficilement, marche péniblement de long en large comme s'il était ivre. Il a la voix pâteuse, titube? À la fin de sa tirade (lente, lourde) il va s'écrouler au fond de la scène. Noir. Musique : étude aux chemins de fer de Pierre Schaeffer Argument:  le ciel régente l'espace. L'humain excita chez Dumas une sympathie ardente que d'ailleurs l'humain ne révéla jamais à Jules Barbey d'Aurevilly.   Scène 21 le bonheur humain  (le ciel domine... [Lire la suite]

28 août 2013

Scène 21

  Le sentiment humain, masqué est assis très discrètement dans un coin de la scène, durant toute la scène il bougera très peu comme s'il voulait qu'on l'oublie, comme s'il se cachait. Voix assez faible, diction lente, timide. Musique: Henry Cowel, Anger dance. (Situation de l'identité: n'étant pas seulement dans l'église, si sainte, mais où nous avions le droit d'entrer, posées sur l'autel même, inséparables des mystères à la célébration desquels elles prenaient part, elles faisaient courir au milieu des flambeaux leurs... [Lire la suite]
29 avril 2013

Scène 2

Le masque de l'identité humaine est posé sur un mannequin au centre de la scène. Les voix, voix de synrthèse de préférence, voix de femmes, semblent venir de plusieurs endroits de l'espace, le texte est dit en canons avec des effets d'échos comme s'il y avait du brouillage. Musique très lente, lointaine, venant du fond de la scène, Light de Tod Machover. Argument:  il fait très beau. Je me disais. Scène 2 : allocution de l'âme  (il fait très beau ; Voix off, jouisseuse) C'est à ce torrent d'harmonie tombant comme une... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 avril 2013

Scène 21

Untel semble une personnalité double, tantôt il parle comme s'il s'adressait au public, tantôt comme s'il ne s'adressait qu'à lui-même, il se sert des miroirs comme de surfaces d'apparitions de ces divers personnages, il est un et multiple. Quand la lumière arrive, il est déjà sur scène où il se dépalce lentement sur "Un grand sommeil noir" d'Edgar Varèse (version pour orchestre) (Situation: mes parents m'ayant dit que quand j'irais pour la première fois au théâtre j'aurais à choisir entre deux pièces, cherchant à approfondir... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2013

Scène 21

          L'âme masquée par le fond de la salle et ne commence à parler que lorsqu'elle est à quelques pas de la scène sur laquelle elle monte. Elle adopte un ton solennel, presque outré, pédant comme si elle annonçait une révélation très impofrtante. Puis elle s'en va lentement, sans se retourner, vers le fond de la scène où elle disparaît (Bach, suite en ré) (Situation de l'âme: je sais bien que cela me serait très désagréable de voir mon nom imprimé tout vif comme cela dans le journal, et je ne... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 octobre 2012

Scène 21

L'attention humaine rentre lentement, cérémonieusement, en scène masquée (masque vénitien rouge dont elle tient le bâton dans sa main gauche). Elle s'avance tout au bord de la scène, toise le public longuement avant de parler pendant que s'affiche lentement le texte de présentation: c'est une star avec un comportement caricatural et une diction affectée de star. En sortant, elle accroche son masque au portique avec les autres. (Situation de la pensée humaine: neuf heures ! Il faut se préparer pour aller à la grand'messe si je veux... [Lire la suite]