09 avril 2013

Scène 23

Revenant progressivement alors que le monologue et la musique (Kaija Saariaho, sept papillons) ont commencé, la lumière révèle une identité humaine allongée sur l'avant-scène, elle parle lentement, de façon rêveuse, elle semble perdue sur quelque nuage intime, elle semble aussi écouter la musique avec soin, ne parlant que par moments. (Situation de l'identité humaine: à Paris, dans un des quartiers les plus laids de la ville, je sais une fenêtre où on voit après un premier, un second et même un troisième plan fait des toits... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2012

Scène 23

L'humain vient du fond de la scène, dans la pénombre, il porte un masque quelconque, va au portique des masques et revêt le masque africain igbo. Il semble fatigué, épuisé comme s'il portait toute la misère du monde, attend avant de commencer à parler, on dirait qu'il se parle à lui-même, avance très lentement vers un des miroirs, écoute la musique, dit son texte en ne respectant pas les coupes syntaxiques ce qui le rend encore plus confus. Lamento dela Ninfa de Monteverdi. (Situation de l'humain: l'humain pensa que je suivais en... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 octobre 2012

Scène 23

L'âme est écalirée alors qu'elle est face au portique des masques, elle semble hésiter puis prend le masque rouge chinois du général Guan Yu (opéra de Pékin), elle se retourne et fait des mouvements très lent de gymnastique chinoise calquant la diction du texte sur le rythme de sa respiration parfois une peu forcée. Argument:  un jour où les nuages galopent dans un ciel obscur. Je me disais… Scène 23: l'âme  (s'adressant à un vieux fauteuil placé dos au public, avec un sourire en coin de lèvres) Je ferraillais un peu dans... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,