14 novembre 2012

Scène 4

Une identité rêveuse regardant le ciel puis se regardant dans un des miroirs en pied. La phrase principale est "à quoi bon" qui doit être répétée en changeant de ton comme si c'était un acteur essayant de trouver comment la dire. (Situation de l'identité: à l'heure, qui vient pour moi maintenant, où les bois sont déjà noirs, où la nuit tombe vite, vous vous consolerez comme je fais en regardant du côté du ciel) Acte dédié au coeur humain, Scène 4 :exhortation de l'identité humaine (aristocratique, ironique) De même où… nous mais... [Lire la suite]