24 janvier 2014

Scène 9

(Situation de la nature humaine: n'est-ce pas votre neveu) La nature humaine entre et reste sur scène en dansant et chantant le texte sur un air si possible rythmé comme la tarentelle napolitaine.   Acte dédié à l'instinct humain, Scène 9 : monologue de la nature humaine (trouble, encore plus fort)   Et nature humaine continuait Toute réjouie de l'étonnement d'esprit humain La nature humaine était gourmande La nature humaine se pressait Tandis que Proust Jetant çà et là un regard de feu vers son maître Faisait des bonds... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 novembre 2013

Scène 21

Le bonheur humain est d'abord allongé sur la scène, dos au public. Il se lève difficilement, marche péniblement de long en large comme s'il était ivre. Il a la voix pâteuse, titube? À la fin de sa tirade (lente, lourde) il va s'écrouler au fond de la scène. Noir. Musique : étude aux chemins de fer de Pierre Schaeffer Argument:  le ciel régente l'espace. L'humain excita chez Dumas une sympathie ardente que d'ailleurs l'humain ne révéla jamais à Jules Barbey d'Aurevilly.   Scène 21 le bonheur humain  (le ciel domine... [Lire la suite]
05 août 2013

scène 17

Improvisation complète tant pour la mise en scène que pour la musique. (Situation de l'humain: ne prononcez jamais son nom devant moi ! Un matin où le ciel est gris) Acte dédié à la personne humaine, Scène 17 : monologue de l'humain (paisible, reprenant délicatement la tasse) Mais son effroi fut d'autant plus violent Que son ignorance lui fit supposer tous les malheurs ensemble C'est que tout l'argent que Marcel Proust gagnait passait en livres Nature humaine s'y mouvait et elle y vivait comme le plus flexible des poissons vit et... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juillet 2013

Scène 21

Il semblerait que la personne humaine ait assimilé son masque, elle se comporte comme un chat, vient sur la scène très lentement avec une démarche féline, regarde à droite et à gauche comme si elle se méfiait de quelque chose, se lèche, dit le récit comme si elle rapportait une scène dont elle aurait été témoin. Tout est très lent. Duo des chats de Rossini. Argument:  quand le ciel est un chaos de nuages. La personne humaine a toujours le mot pour rigoler. Scène 21 : plaidoyer de la personne humaine (quand le ciel est un... [Lire la suite]
18 juillet 2013

Scène 7

L'humain se promène sur scène comme s'il était accompagné par une personne avec laquelle il discuterait, il prend son temps, fait des pauses, semblé réfléchir où dialoguer avec une personne absente. Musique : Chet Baker. (Situation de l'humain: n'importe, le dimanche il y a toujours des sociétés qui viennent pour admirer la beauté du panorama et qui s'en retournent enchantées) Acte dédié à la nature humaine, Scène 7 : aparté de l'humain (avec un sourire calme, réalisant tout à coup et tendant très maladroitement la serviette) ... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juin 2013

Scène 3

Musique : le bolero, Ravel. L'âme entre en scène en tournant sur elle-même comme un derviche et reste à tourner pendant toute la durée de la scène. À la fin elle s'effondre au sol. Le texte est dit par une voix off de femme. (Situation de l'âme: n'osant pas trop tourner les yeux de son côté de peur d'avoir à lui parler, j'allai embrasser mon oncle. Le cercle du soleil tournait à tout instant) Acte dédié à l'humain, Scène 3 : monologue de l'âme (le cercle intrigué, passionné) Quelquefois survenait une averse Les fantasmes... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

22 avril 2013

Scène 14

Argument:  il pleut. Je n'ai jamais rien à faire. L'humain parle de lui-même comme si c'était une personne autre, il semble rêveur, un peu désorienté, Il n'arrête pas de se coucher sur la scène puis de se relever, faire quelques pas, se coucher encore en changeant de position : sur le côté, sur le ventre, sur le dos, etc. Avant de quitter la scène, il se regarde dans un miroir et se salue. Musique : un blues de Robert Johnson. Scène 14 l'humain : (des yeux couleurs regard) L'humain aussi sentait qu'elle aurait aimé... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2013

Scène 7

(Situation de l'humain: après coup, il s'en amusait, car il y avait en lui, rachetée par de rares délicatesses, une certaine muflerie) L'humain est rêveur, amoureux, contemple des étoiles et une lune imaginaire, il adopte un ton lyrique, ampoulé comme s'il chantait un air d'opéra. Il ne chante pas pourtant mais sa voix est modulée à la limite du chant. Musique japonaise traditionnelle. Acte dédié à l'âme, Scène 7 : monologue de l'humain (inquiet, aux autres, de vastes yeux en amandes) Au nom du diable L'humain souffrait d'avoir... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 avril 2013

Scène 24

L'instint humain entre sur scène comme un furieux, il semble chercher quelqu'un et ignore totalement le public comme s'il ne parlait qu'à lui-même. Quand il sort, il termine sa tirade en coulisses. Musique: Jonathan Harvey, Death of light. Argument:  une nuit où les étoiles paraissent proches (à portée de main). L'être  excita chez Proust une sympathie ardente que d'ailleurs l'humain ne révéla jamais à Marcel Proust. Scène 24 : aparté de l'instinct humain (expressif, souriant) L'instinct humain suivit l'identité avec ses... [Lire la suite]
29 mars 2013

Scène 17

  l'humain se plonge dans une méditation que pourrait troubler tout mouvement, il semble absent au monde, enfermé dans ses pensées ou ses rêves, parle très lentement comme s'il pesait tous ses mots. SergeI Bortkiewicz, Lamentations et consolations pour piano. Argument:  alors qu'une méchante averse tombe l'humain s'extasie sur La chapelle d'Angilon ou Aubigny sur Nère, mais Chateaubriand, chez qui le nom de Paul Arène empêche l'anesthésie complète des facultés auditives et s'indigne déjà. Scène 17 : monologue de l'humain... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,