08 novembre 2012

Scène 4

Du fond de la scène entre doucement le mouvement humain se cachant le visage de ses mains tout en prononçant timidement le début du texte. Il va vers le portique des masques, revêt le masque lötschental, s'avance vers le devant de la scène et mime une scène érotique, ses gestes deviennent violents, obscènes, il invective le public et parle de plus en plus fort. Son texte dit, il s'enfuit en courant sans poser son masque sur le portique. Quand la lumière rteviendra, le masque aura regagné sa place. Musique de troubadours (A l'entrada... [Lire la suite]

07 novembre 2012

Scène 21

L'œil humain entre lentement sur scène comme s'il se promenait, regardant tout autour de lui comme s'il ne voyait pas le public ou ne s'en occupait pas. Il semble chercher quelque chose. Il porte un masque kodiak qui n'est pas sur le portique des masques. Son monologue est comme une réflexion intérieure assez lente dite comme s'il se parlait à lui-même.   Argument:  une soirée où l'air diffuse l'effluve d'oeillets invisibles. N'est-ce pas votre neveu. Scène 21 l'œil humain  (une soirée où l'air exhale l'odeur de... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2012

Scène 18

La nature humaine entre sur scène en regardant un portrait de femme avec laquelle elle semble dialoguer. Elle est rêveuse, s'assied par terre sur scène, regarde le public comme si elle cherchait un visage. La lumière s'éteint. Elle disparaît. (Situation de la nature humaine: quel bonheur de se promener par ce beau temps, le vent siffle) Acte dédié à l'humain, Scène 18 : monologue de la nature humaine (le vent siffle; se retenant de rire, des yeux qui semblent ne rien perdre de ce qui se passe autour d'eux) Entre les fleurs et la... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 octobre 2012

Scène 30

  L'émotion humaine apparaît d'un seul coup au milieu de la scène portant son masque, elle semble essouflée, parle de façon précipitée comme si elle s'adressait à quelqu'un qu'elle cherche. Pendant qu'elle parle monte lentement  des espèces de miaulements produiots par des humains comme des souffrances sourdes soulignés par des glissandos et pizzicati de guitare. (Situation de l'émotion humaine: la tendresse humaine prétend qu'il n'aime pas les fruits parce qu'il en mange moins que Jules Barbey d'Aurevilly une après-midi... [Lire la suite]
09 octobre 2012

Scène 21

L'attention humaine rentre lentement, cérémonieusement, en scène masquée (masque vénitien rouge dont elle tient le bâton dans sa main gauche). Elle s'avance tout au bord de la scène, toise le public longuement avant de parler pendant que s'affiche lentement le texte de présentation: c'est une star avec un comportement caricatural et une diction affectée de star. En sortant, elle accroche son masque au portique avec les autres. (Situation de la pensée humaine: neuf heures ! Il faut se préparer pour aller à la grand'messe si je veux... [Lire la suite]