13 juin 2013

Scène 28

L'être, masqué, commençant à parler, entre traînant un transat à roulettes (de préférence très coloré). Il semble ne pas savoir où le placer, hésite sur plusieurs emplacements. Finalement il l'installe de dos de façon à ce que le public ne le voit pas et finit sa tirade comme s'il révélait un secret d'une grande importance. Pendant tout ce temps, la musique. Argument:  il fait noir. Le dimanche il y a toujours des sociétés qui viennent même de très loin pour admirer la beauté du panorama. Scène 28 : aparté de l'être  (il... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mai 2013

Scène 1

L'acteur entre masqué par le fond de la scène et se précipite sur le devant, vers le public, comme s'il avait une grande urgence à délivrer son message, il fixe une personne quelconque dans le public et semble ne parler qu'à elle, il parle très vite très fort car il doit lutter avec la musique qui a tendance à couvrir sa voix. (Situation de l'être : l'être  resta cette nuit-là dans ma chambre) Acte dédié à la personne humaine, Scène 1 : discours de l'être  (des yeux violents, avertis) Non pas en fait en sorte que La... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 février 2013

Scène 29

Lorsque la lumière revient, très progressivement avec la montée de la musique, on découvre l'être assis en position de lotus devant un des miroirs, on dirait qu'il rapporte une conversation à laquelle il a asssité et dans laquelle il n'est pas impliqué. À la fin fondu au noir et musique partant lentement. Musique : Philippe Manoury, Zeitlauf (fragment) Argument:  ciel turquoise. Ne croyez-vous pas que si vous vous secouiez un peu par un beau temps. Scène 29 : discours de l'être  (couperosé, applaudissant) En... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 décembre 2012

Scène 7

  L'être rentre dans la pénombre portant une chaise, va, d'un pas calme et posé, au portique des masques, revêt le masque eskimo d'Alaska, se retourne lentement vers le public, avance. Il est très pontifiant comme s'il donnait une leçon de vie très sérieuse. Arrivé au devant de la scène, il pose sa chaise, monte dessus et s'adresse au public. Musique: Diamorphoses de Iannis Xenakis. Argument:  le vent emplit l'espace de son poids redoutable. Je ne puis absolument vous dire s'il a plu. Scène 7 : sermon de l'être. Paysage :... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 novembre 2012

Scène 10

Lorsque la musique a commencé sur une scène obscure, la lumière revient, l'être est assis sur la scène et tient dans la main le masque de l'identité humaine à laquelle il parle comme si c'était un personnage auquel il racontait une histoire amusante. Le performer peut découper le texte comme bon lui semble. La musique pourrait être celle des opus 19 et 33 des Sechs Kliene Klavierstücke de Schönberg. (Situation de l'être : mes efforts inquiets et mécontents étaient eux-mêmes une marque d'amour, d'amour sans plaisir mais profond) Acte... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 novembre 2012

Scène 18

La musique de fond vient lentement au premier plan, assez forte. Elle va rester à un niveau élevé toute la durée de la scène. L'esprit humain entre en scène portant un manche sur lequel est le masque eskimo d'Alaska de la nature humaine. Il semble dialoguer avec elle jouant de deux voix. La voix de l'esprit humain dit les fragments en italique, celle de la nature humaine les autres. Laisser des temps de respiration, prendre son temps comme si des fragments de la discussion étaient absents. (Situation de l'esprit humain: comme cet... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 octobre 2012

Scène 6

La scène est obscure, un projecteur découpe soudain l'être devant le portique des masques. Il semble hésiter entre plusieurs qu'il prend et repose en prenant son temps. Une voix de synthèse dit lentement son texte (voix féminine si le performer est un homme, voix masculine si c'est une femme). L'être le répète après elle comme un élève qui apprend une récitation. Su "la fille noble", il met le masque de l'être et se retourne vers le public. Quand la voix de synthèse a terminé, il le récite sans mettre d'intonation. (Situation de... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 octobre 2012

Scène 11

  L'être rentre par la gauche de la scène, il porte un masque eskimo d'Alaska (cf. ci-dessus). Il a l'air épuisé, marche péniblement, s'arrête souvent entre les mots comme pour souffler, ne regarde pas les spectateurs. Il met longtemps à finir son texte, puis courbé, comme accablé par le poids de ses paroles, il va accrocher son masque au portique des masques et disparaît. Argument:  il fait déjà sombre. Non je ne connais pas Proust, ne réveillez pas la grande douleur de ma vie. Scène 11 : aparté de l'être  (de... [Lire la suite]
03 octobre 2012

Scène 1

L'être est un homme fort, imposant, à la voix forte, il vient au devant de la scène et vient raconter une histoire au public comme si ce qu'il disait était une évidence pour tous, il emporte avec lui une chaise et s'assied. Masque d'oiseau. (Situation de l'être : l'être resta cette nuit-là dans sa chambre) Acte dédié à la personne humaine, Scène 1 : discours de l'être (des yeux violents, avertis) Non pas en fait en sorte que La femme si c'en était une ne se contenta pas de ce triomphe Car vous le savez Vous Si je suis une de ces... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,