bonheur_humain

Le bonheur humain est d'abord allongé sur la scène, dos au public. Il se lève difficilement, marche péniblement de long en large comme s'il était ivre. Il a la voix pâteuse, titube? À la fin de sa tirade (lente, lourde) il va s'écrouler au fond de la scène. Noir. Musique : étude aux chemins de fer de Pierre Schaeffer


Argument:  le ciel régente l'espace. L'humain excita chez Dumas une sympathie ardente que d'ailleurs l'humain ne révéla jamais à Jules Barbey d'Aurevilly.
 
Scène 21 le bonheur humain  (le ciel domine l'espace de sa voûte de plomb s'énervant, amusé, un rien cynique)
 
Le sentiment humain serrait des mains
Sans les voir
Il faut s'efforcer de rechercher le sens d'une pensée humaine sans idée préconçue
L'attention humaine les connaissait si bien
Tous ces arbres
Depuis trente-huit ans qu'il vivait
Au milieu d'eux
Qu'est-ce que cela peut vouloir dire
Il faut que je me tienne à quatre pour ne pas aller la décoiffer
Cette vilaine précieuse
Ditle coeur humain
Dit le coeur humain (il prit pensivement une prise de tabac)
Je mouchardais
Toute tendresse humaine suit son cours
Comme
La passion humaine est inutile de peindre les transports et la joie du Alexandre Dumas
 
Le ciel régente l'espace de sa voûte de plomb (merci du cadeau, je ne tiens pas à recommencer)