11 octobre 2012

Scène 4

La scène s'éclaire sur la passion humaine de dos, devant le portique des masques. Elle prend un masque précolombien, le met, se retourne brusquement vers le public. Elle tient dans sa main droite un baton de sergent de ville, jette son texte au public comme une menace en marchant de long en large et faisant des moulinets avec son bâton. Elle se retire lentement et, en passant, pose son masque sur le portique des masques. (Situation de l'intelligence humaine: je n'ai jamais rien à faire, il fait un temps à ne pas mettre un sergent... [Lire la suite]